Quels sont les points à vérifier avant d’engager un ramoneur? - Blog
1871
post-template-default,single,single-post,postid-1871,single-format-standard,bridge-core-1.0.5,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,qode_grid_1300,qode-content-sidebar-responsive,qode-theme-ver-18.1,qode-theme-bridge,disabled_footer_top,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive

Quels sont les points à vérifier avant d’engager un ramoneur?

Nous garderons toujours en tête l’image de ce petit garçon recouvert de suies quand on parle de ramoneur. Pourtant, c’est l’artisan auquel on fait appel pour entretenir notre cheminée. En effet, le ramonage des conduits de cheminée est une opération qu’il faut réaliser soigneusement. Lorsqu’elle est mal entreprise, les occupants de l’habitation et le voisinage courent de grands risques. À côté de l’intoxication au monoxyde de carbone, un incendie peut résulter du feu de cheminée. D’où l’intérêt de choisir méticuleusement son ramoneur. Dans cet article, nous allons voir les points à vérifier avant d’engager un professionnel pour l’entretien de sa cheminée. 

Quelles sont les tâches que le ramoneur prend en charge ? 

Avant de l’embaucher, il importe que vous sachiez les principales attributions du ramoneur. Ce professionnel s’occupe de toutes les opérations qui concernent la cheminée. C’est le cas de son nettoyage, de son entretien et de sa réparation. Il est spécialisé dans le traitement des différentes sortes de conduits (conduit à gaz, de fioul, de bois, etc.).  

Le ramonage est une obligation légale qui s’impose à tous les propriétaires et locataires de maison équipée d’une cheminée. En fonction des règlementations applicables au niveau local, il doit être entrepris à mesure de deux fois par an. Pour sa réalisation, il est vivement conseillé de faire appel à ce ramoneur agréé en Seine Saint Denis. Avec son intervention, vous limitez les risques d’incendie et les risques sanitaires que peut occasionner l’obstruction des conduits.

En outre, le ramoneur s’occupe des travaux de rénovation de la cheminée. Si vous souhaitez installer un tel équipement de chauffage, vous pouvez également requérir son aide. Toutefois, l’activité de plusieurs ramoneurs se limite à l’entretien des conduits. En effet, la mise en place d’une cheminée exige des connaissances spécifiques. Il y a très peu de ramoneurs qui les maîtrisent. 

Quels sont les points qui nous permettent de reconnaître un bon ramoneur ? 

Nous pouvons juger du professionnalisme d’un ramoneur au moment de son intervention. Un bon ramoneur se reconnaît facilement grâce à ses équipements de travail. En effet, il doit savoir les adapter selon les besoins de votre cheminée. À ce titre, il utilisera par exemple une brosse-hérisson fixée sur une canne de ramonage pour le nettoyage des coins difficilement accessible de la cheminée. Il réalise des mouvements de va-et-vient avec cet outil pour racler les suies et les goudrons sur les bords du conduit. Le ramoneur travaillera également dans le respect des consignes de sécurité. Quant aux résidus que le hérisson ne peut pas éliminer, cet artisan a recours à des outils plus compacts tels que la raclette ou la truelle pour les enlever. Pour chaque opération, il devra donc se servir d’un outillage spécifique. 

Par ailleurs, le maniement de ces divers équipements requiert une bonne condition physique, des connaissances particulières et une grande habileté. Pour le ramoneur, il est crucial d’avoir un bon sens de l’organisation et de l’observation pour mener à bien la mission qu’on lui confie. Cet artisan devra également témoigner d’une grande capacité de concentration du fait que le ramonage se fait souvent par le haut de la cheminée. Il sera alors amené à travailler en hauteur. Enfin, nous vous conseillons de choisir un ramoneur qui a plusieurs années d’expertises.